mardi 28 octobre 2014

Le Comptoir Américain



Imaginez...Un general store perdu dans le Vermont, ou sur une route de l'Etat de New York. Une façade en bois peinte en blanc, des marches un peu décaties. À l'intérieur, des couvertures aux couleurs des principaux parc nationaux américains, des jarres teintées pour boire une limonade rose, des bouteilles de lait en verre, des trousses en coton huilé rayé et des sacs en coton sérigraphiés...
Passionné d'une autre forme de culture américaine, celle des artisans, c'est cette alchimie particulière du général store américain qu'Harold de Nanteuil a recomposé avec le Comptoir Américain. Un échantillonnage quasi exhaustif de savoir-faires allant de la déco à la papeterie en passant par le jardinage...Born in the USA...

www.lecomptoiramericain.com/

vendredi 10 octobre 2014

Rapper's Delight: The Hip Hop Cookbook






Conçu à trois cerveaux, voici "Rapper's Delight : The Hip Hop Cookbook ", le livre de cuisine le plus original de ces derniers mois qui réussit à éviter phobie du gluten, folie du dressage et hystérie du regardez c'est moi qui l'ai fait. 
D'abord parce qu'il prouve que hip hop et cuisine peuvent faire bon ménage. . Ensuite et surtout pour les perles que sont le nom des recettes (par ailleurs originales et variées): Mousse Def, Queen Labeefah, A Pie Called Quest...
Toutes des  trouvailles frisant le génie sont illustrées par un illustrateur différent (mention spéciale à l'imprimé bandana réalisé avec des piments et des poivrons) et une mixtape est téléchargeable à la fin du livre. Ah oui et cette merveille coûte à peine plus de 10€...

"Rapper's Delight: The Hip Hop Cookbook" est aussi disponible chez Colette.




dimanche 5 octobre 2014

Tendre comme du Bois


la boîte à thé Soji

les cuillers Aka-Ito

Le mug Kami



Je crois avoir déjà posté ici sur la merveille qu'est Shopu. Un site qui regroupe des objets artisanaux japonais pour la plupart fabriqués à la commande. Alors, lorsqu'avec Les Particules Complémentaires nous avons choisi le bois comme thème pour notre troisième post en commun, Shopu m'a paru l'endroit idéal.
Il y a ce mug Kami, aussi épuré qu'un meuble danois, léger comme une plume et qu'on attend un mois après l'avoir commandé.Cette boite à thé Soji fabriquée sur une roue électrique qui va avec une assiette et un bol ou ces cuillers Aka-ito dont le manche est entouré de fil noir...
Bien-sûr, tous ces objets sont chers mais il y a quelque chose de poétique dans l'idée d'imaginer un artisan consacrer des heures à leur fabrication. On ne prend plus le temps de rien, je me souviens m'être dit ça lorsque mon amie Lili m'avait ouvert les portes du Pavillon Miwa à l'occasion d'une cérémonie de thé. Chaque geste y était décomposé, la patience de l'élaboration faisait évidemment partie du rituel.
Là-bas aussi le bois est omniprésent, un bois venant du même arbre et sans aucune jointure exactement comme  sur ces objets. L'épure à l'état pur...

Retrouvez "Le Bois" par les autres LPC ici:
http://blogs.lexpress.fr/styles/cafe-mode/2014/10/06/drucker-lame-des-terrasses-parisiennes/?fb_action_ids=10152759528700432&fb_action_types=og.likes
http://www.pleasemagazine.com/the-wood-sole.html
http://www.veepost.com/like/bois/
http://shooooes.blog.lemonde.fr/?p=4043
http://www.superbytimai.com/2014/10/03/childwood-lpc/
http://www.ma-recreation.com/beauty/parfum/article/le-bois-par-les-lpc
http://makemylemonade.com/diy-lemon-stand/

lundi 29 septembre 2014

ASK LENA BY Lena Dunham





Bien sûr Lena Dunham est la  génitrice de "Girls". Même sans être fan de la série, il faut admettre que sa connivence avec une génération de filles jusqu'ici sous représentées ou alors surjouées fait plus avancer le schmilblick qu'un épisode de Gossip Girl. Et pour ceux qui la suivent sur Twitter, Lena Dunham est aussi engagée (dans des campagnes gigantesques comme #Bring Back Our Girls) voire même militante et twitte plus souvent sérieux que drôle. 

En Octobre, Lena Dunham sort son premier livre "Not that kind of Girl"qui navigue entre autobiographie et conseils basés sur ses propres plantages.Bizarrement, les vidéos de promo qu'elle a réalisé sur youtube  me paraissent plus déroutantes que la ridicule polémique autour de ses photos retouchées en couverture du Vogue US. Au début du générique "le chouette on va bien rigoler" laisse vite la place à la sensation d'écouter une émission de coaching bien américaine. Pourtant c'est assez génial d'observer cette fille assumant autant son intelligence que son physique sans les caricaturer se plier à l'exercice du courrier des lecteurs. Juste pour voir donc, en attendant de pouvoir lire....

jeudi 18 septembre 2014

Le Monde Est Stone




Je n'aime pas les Birkenstock. Le côté orthopédique sans doute, lourd certainement qui comme les UGG me fait fuir immédiatement. Même en version fourrure, même masterisées par Céline, impossible...
Alors comment expliquer que les sandales de Charlotte Stone pourtant très proches de leurs cousines allemandes ne produisent pas cet effet? Le cuir naturel de la semelle, les couleurs délicates du poulain...Charlotte est américaine, vit à LA, préfère surfer à n'importe quoi d'autre et fait fabriquer ses chaussures au Brésil. Elle sait depuis adolescente que ce sera son métier. Elle occupe le reste de son temps à dessiner des fauteuils à l'assise crochetée avec son mari surfeur lui aussi. 
C'est peut-être la sensation qu'on aura un peu de la vie de Charlotte aux pieds qui donne tant envie de ses chaussures.


mercredi 3 septembre 2014

Le Bon Marché en Nipponerie.


C'est une drôle de tradition que celle des expositions voyageuses des grands magasins. Une façon sans doute de renouer avec l'époque "Mr Selfridge" où après des mois d'acheminement par bateaux des dentelles ou autres merveilles introuvables s'exposaient sous des yeux avides d'exotisme.
L'exposition Japon du Bon Marché déclenche à peu près la même pulsion d'inconnu. Une  voracité qui pousse à consommer pour le packaging ou pour le frisson de rareté. Alors bien sûr on connait Tokyu Hands, Beams, Uka et on a déjà entendu parler des photomatons délirants à customiser. Mais l'alchimie de l'art de vivre, du kawaï et de la gastronomie fait instantanément re-décoller alors que la rentrée bat son plein. Et surtout, le film de Tadao Ando et les sourires de Naoshima valent à eux seuls, le voyage....

Le Japon Rive Gauche, au Bon Marché jusqu'au 18 Octobre.